Communiqué de la LFNA et des Districts de Nouvelle-Aquitaine

 

 

"Ce mercredi 28 octobre les déclarations du Président de la République ont résonné douloureusement aux oreilles des dirigeants du football régional et départemental que nous sommes.

 

La conséquence immédiate de son discours est désormais inévitable : nous devons cesser notre jeu favori durant plusieurs semaines. Toutes les compétitions officielles - et ce dans toutes les catégories - sont désormais interrompues pour une durée qui nous sera imposée par les décisions conjointes des pouvoirs publics et des instances fédérales. La durée de cette interruption interviendra dans les jours à venir en fonction de paramètres que nous ne maitrisons pas pleinement. Davantage d'informations et de précisions viendront compléter ce présent message dans les heures à venir.

 

Nos pensées premières vont aux malades, à leurs proches, aux soignants et à toutes les personnes qui luttent pour endiguer le fléau que constitue la propagation du coronavirus. Aujourd’hui, l’issue n’est pas perceptible mais elle viendra.

 

Ensuite, nous exprimons toute notre sympathie et notre solidarité pour les présidents, les dirigeants, les bénévoles qui, au sein des clubs, ont su prendre en mains les destinées de leur association en tenant bon la barre malgré des difficultés grandissantes. Nous avons courageusement lutté en respectant des protocoles sanitaires et en assumant des contraintes toujours plus poussées en matière de vestiaires, de buvettes et de conditions d’accueil en tous genres. Preuve est faite que les dirigeants des clubs de football, dans leur très grande majorité, sont des personnes sensées, responsables, compétentes et soucieuses prioritairement de la santé de leurs licenciés.

 

Enfin, et surtout, nous pensons à tous les pratiquants, joueuses, joueurs, éducatrices, éducateurs, accompagnantes, accompagnants, dirigeantes, dirigeants, déléguées, délégués, arbitres, qui vont être privés, à nouveau, durant plusieurs semaines, d’une passion inaltérable pour ce jeu magnifique qu’est le football.

 

Le temps n’est pas encore à la reprise, ni à la projection sur la suite des compétitions, encore moins à toutes supputations diverses. Le temps est à la solidarité, à l’unité et à l’entraide pour garantir aux clubs qu’ils ne seront pas seuls, que la ligue et les districts de Nouvelle-Aquitaine sont et seront à leurs côtés et que personne ne sera laissé à l’écart, à l’abandon et à la merci des conséquences de cette nouvelle crise.

 

Les président.e.s des districts puis le comité de direction de la LFNA se réunissent en urgence ce soir pour aborder les principales conséquences liées au confinement : assemblée générale, chômage partiel, formation technique, finances,...

 

La priorité est de s’assurer qu’aucun club ne se retrouve dans des difficultés telles que sa survie soit menacée. Que personne ne se prive d’alerter la ligue, son district. Nous sommes là et nous serons toujours là. Dans tous les cas, n’hésitez pas à nous solliciter.

 

Nous occuperons les prochaines semaines de confinement à proposer des défis ludiques, des formations à distance et des projets que nous n’avons pas toujours le temps de mener quand la compétition prend le dessus jour après jour.

 

Plus que jamais, nous restons à votre écoute quelles que soient vos craintes.

 

Nous souhaitons à chacune, chacun, bien du courage pour appréhender les difficultés des jours à venir lesquelles dépassent, et de très loin, les vicissitudes liées à l’absence de pratique du football.

 

Relativisons, respectons les règles, soyons pleins d’espérance et d’optimisme, croyons en un avenir plus serein. Le jeu reprendra comme il a toujours repris. A ce moment-là, vous serez là pour vivre un retour aux joies du terrain. Nous serons là pour vous accompagner et vous rendre agréable le chemin retrouvé des stades.

 

Le 29 octobre 2020

 

Le Président de la LFNA

Les Président.e.s des districts de Nouvelle-Aquitaine"

FIL D'ACTUALITÉS

Benjamin Babet